Home Index Site Map Up: Paper Navigation
Up: Paper
1899 Les Prismes «Luxfer» · L'Illustration
... Prism Glass  > United States  > Luxfer Prism  > Paper  > 1889 L'Illustration
First: 1899 Les Prismes «Luxfer» · L'Illustration Last: 1908 "The Luxfer Prism Specialities" article Prev: 1908 "The Luxfer Prism Specialities" article Next: 1902 "Luxfer Prisms as Light Transmitters" article Navigation
Articles: 1 of 3

NOUVELLES INVENTIONS
Tout les articles publiés sous cette rubrique sont entièrement gratuits.

Nouvelles Inventions

LES PRISMES «Luxfer»
Voici un système tout nouveau et des plus pratiques, semant à profusion la clarté dans les endroits qui en sont dépourvus et cela sans avoir recours à aucun éclairage artificiel; en utilisant simplement la lumière du jour, un peu à la manière des réflecteurs, mais en l'utilisant mieux et surtout scientifiquement, par le moyen de prismes «Luxfer».
On sait que les rayons lumineux pénétrant, en biais et de haut en bas, dans une chambre, viennent se perdre à quelques mètres de la fenêtre. Les prismes Luxfer ont pour but d'entraver cette déperdition, en recueillant les rayons qui,— en vertu de la loi de la réfraction,— sont déviés et reportés en arrière de la pièce; il n'y a pas de lumière perdue ni de lumière créée, mais au travers des prismes Luxfer, le jour est diffusé uniformément dans i'intérieur de l'appartement.
Ces prismes consistent en carreaux de verre dont l'une des faces est lisse, tandis que l'autre est constituée par une série de demi-prismes disposés ainsi que le prescrivent les conditions dans lesquelles ils doivent être utilisés. Chaque installation constitue, en effet,
Fig. 1
Fig. 1.
un problème particulier pour la solution duquel il faut tenir compte de la direction générale de la lumiàre et de la façon dont les locaux sont entourés.
La réunion de ces prismes forme une plaque ou rideau de verre. Leur assemblage se fait au moyen de l'enchâssure galvanique, procédé électrique breveté qui offre une grande supériorité sur la soudure au plomb ou au zinc et qui est également applicable aux vitraux et verrières.
La pose des prismes Luxfer ne preésente pas plus de difficultés que celle d'une feuille de verre ordinaire; elle s'opère de la même façon. Dans certains cas, il peut être avantageux de les disposer en forme d'auvents ou de marquises. Pour l'éclairage des sous-sols, au moyen de planchers ou plafonds lumineux, on emploie des dalles de verre d'un modèle spécial, établies d'après le même principle. Il a été tenu compte très largement de l'élément décoratif dans l'établissement des prismes Luxfer; même les plus simples présentent un aspect gracieux et élégant. Ajoutons que tous les matériaux employés dans la confection des diverses sortes de châssis à prismes sont absolument incombustibles.
Fig. 2
Fig. 2.
De nombreuses applications des prismes Luxfer ont déjà été faites en Amérique, principalement à Chicago, où, par exemple, le sous-sol des établissements Mac-Cornick, entièrement sombre, a été rendu aussi clair qu'un premier étage sur rue, à tel point qu'on y peut lire une impression très fine, tout au fond, à 25 mètres du trottoir.
D'ailleurs, mieux que toutes les descriptions, une visite à l'usine de la Société, dont les portes sont gracieusement ouvertes au public, édifiera nos lecteurs sur la valeur et les avantages du procédé. Entre autres expériences intéressantes, ils pourront assister à celle dont nos deux figures essaient de donner une idée. Introduits dans une pièce où le jour extérieur entre librement par une large baie garnie de vitres ordinaires, mais malgré cela assez sombre dans les parties éloignées de la fenêtre (fig. 1), ils verront cette pièce s'illuminer d'une clarté intense et uniforme (fig. 2), quand on referme sur la fenêtre des châssis garnis de rideaux en prismes «Luxfer», produisant ainsi cet effet paradoxal qui consiste à fermer les rideaux d'une chambre pour y voir plus clair!
L'usine et les magasins d'exposition du French and Belgian Luxfer-Prism Syndicate, sont situés à Paris, quai de Valmy, 201, près la rue Lafayette.