Home Index Site Map Up: Paper Navigation
Up: Paper
1899 "La Construction Lyonnaise"
... Prism Glass  > United States  > Luxfer Prism  > Paper  > 1899 article
First: 1897 "Lighting Dark Rooms by Luxfer Prisms" Last: 1908 "The Luxfer Prism Specialities" Prev: 1899 Les Prismes «Luxfer» · L'Illustration Next: 1902 "Luxfer Prisms as Light Transmitters" Navigation
Articles: 3 of 5

La Construction Lyonnaise, Nº15, 1 August 1899, Page 173-174
La Construction Lyonnaise, 1 Août, 1899, page 173 La Construction Lyonnaise, 1 Août, 1899, page 174

SOCIÉTÉ DU «LUXFER PRISM»"

Il est ouvert un concours entre tous les architectes français et belges pour la meilleure application des «Prismes Luxfer» dans la construction française et belge, en se plaçant au point de vue des intérêts du propriétaire et en prenant en considération les besoins d'applications artistiques et pratiques de l'architecture moderne, par exemple la maison, l'hôtel, le monument public, etc.
Les projets, rendus collés sur châssis, devront être déposés dans les bureaux du French and Belgian Luxfer Prism Syndicate Limited, 201, quai de Valmy, à Paris, le 30 septembre 1899, au plus tard, avant 6 heures du soir.
On ne limite en rien ni l'échelle, ni la manière de présenter les idées des concurrents, mais, afin de diminuer le travail matériel, les dimensions des châssis seront fixées à 1m50 × 1m75 et les dimensions des dessins, soit en une, soit en plusieurs feuilles, ne devront pas dépasser au total 0m95 × lm30.
Les projets devront être marqués au moyen de devises ou signes distinctifs, reproduits sur une enveloppe qui accompagnera l'envoi et dans laquelle seront inscrits le nom et l'adresse de l'architecte.
La distribution des récompenses sera faite dans la quinzaine qui suivra le dépôt des projets, par un Jury de cinq membres, qui se composera des architectes bien connus dont les noms suivent, et les représentants de la Compagnie:
M. J.-L. Pascal, membre de l'Institut, architecte de la Bibliothèque Nationale, inspecteur général des Bâtiments civils, professeur à l'Ecole des Beaux-Arts.
M. Scellier de Gisors, architecte du Luxembourg, inspecteur général des Bâtiments civils, professeur à l'Ecole des Beaux-Arts-
M. H.-P. Nénot, membre de l'Institut, architecte de la Sorbonne.
M. Professeur Olin H. Basquin, Chef du Département scientifique des Compagnies Prismes Luxfer.
M. E.-F. Hassart, directeur général du French and Belgian Luxfer Prism Syndicate Limited.
Le Jury décernera les récompenses suivantes:
Au projet classé:
Nº 1, 5000 francs et une médaille d'or.
Nº 2, 2000 — et une médaille de vermeil.
Nº 3, 1500 — et une médaille d'argent.
Nº 4, 1000 — et une médaille de bronze.
Nº 5, 1000 — et une médaille de bronze.
Les dessins primés deviendront la propriété de la Compagnie, sans que leur auteur ait droit à d'autres compensations. Les droits des auteurs sur les nouveautés qui peuvent être brevetées seront transférés à la Compagnie, moyennant paiement à leur auteur de la somme de 350 francs pour chaque brevet pris.
Les projets seront visibles pour le public dans une exposition qui aura lieu pendant les six jours qui suivront la fin du concours.
La distribution des récompenses sera faite dans les bureaux du French and Belgian Luxfer Prism Syndicale Limited, dans le courant de la semaine qui suivra le jugement.
La Société du French and Belgian Luxfer Prism Syndicate Limited tient gratuitement à la disposition des architectes un ma nuel dit Manuel Luxfer Prism, qui renferme les informations scientifiques nécessaires à l'étude de ses procédés.
Une exposition est ouverte, 201, quai de Valmy, à Paris, où des installations répondant aux différents problèmes d'éclairage qui peuvent se présenter sont visibles tous les jours.