Home Index Site Map Up: Patent Index Navigation
Up: Patent Index
CH48 · Falconnier · "Briquetages légers et économiques" · Page 1
Home  > Prism Glass  > Patent Index  > Page 1
First: CH48 · Falconnier · "Briquetages légers et économiques" · Page 1 Last: CH48 · Falconnier · "Briquetages légers et économiques" · Drawing Prev: CH48 · Falconnier · "Briquetages légers et économiques" · Drawing Next: CH48 · Falconnier · "Briquetages légers et économiques" · Page 2 Navigation
CH48: 1 of 3

First: 232 · Wyndus · "Glasses and Lamps for Ships, Mines, &c" · Page 1 Last: 397,371 · Deutsche Glasbau-Gesellschaft · "Improvements in Moulds for use in the Construction of Floor Slabs, Wall Panels, Pavement Lights, Windows and the like of Glass Framed in Ferroconcrete" · Drawing Prev: 389,526 · Moore · "Incandescent Electric Lamp" · Page 1 Next: 394,260 · French · "Pavement and Floor Light" · Page 1 Navigation
Patents: 219 of 511
CONFÉDÉRATION SUISSE

First: DE41,773 · Falconnier · "Flaschenartige Hohlkörper aus geblasenem Glas zur Herstellung und Bekleidung von Wänden" · Page 1 Last: CH41374 · Falconnier · "Construction en briques soufflées en verre" · Drawing Prev: 5,723 · Pitt · "Improvements in the Manufacture of Building Materials from Glass and in the Application of the same" · Page 1 Next: CH212 · Falconnier · "Briques en verre soufflé avec cachets de verre fermant l'ouverture ayant servi à la soufflure" · Page 1 Navigation
Gustave Falconnier
3 of 8
BUREAU FÉDÉRAL DE LA Swiss Patent Office Seal PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE.
EXPOSÉ D'INVENTION

Brevet Nº 48 15 novembre 1888, 8 h. Classe 10
GUSTAVE FALCONNIER, à NYON.

Briquetages légers et économiques.
    Les briques en tontes matières tendent à prendre dans la construction une place toujours plus considérable. Je veux créer, spécialement pour la construction, des brique légères et économiques, dont l'emploi sera facile et avantageux.
    Mon dessin explicatif donne dans les fig. 1 et 2 la vue du profil de ces briquetages et de leur surface. Ces briques évidées comme des tuiles, sont pourvues de rainures A, qui entourent ces briques, si elles sont faites an moule ou à la presse, si ces mêmes rainures ne sont que de deux côtés opposés dans le cas qu'elles soient étirées et coupées comme dos drains.
    Pour monter ces briquetages, je dispose mes briques à joints croisés ou non croisés, je les pose à joints do mortier, ciment ou toute autre matière convenable. Pour leur donner de la rigidité, je place dans ces joints des treillis métalliques D, dont je donne un spécimen dans les fig. 3 et 4 le fer est présenté non plié, sortant du découpage, des trous sont réservés en B, pour marquer et faciliter à l'ouvrier le pliage aux distances voulues, afin de former les escaliers des briques. Je les assemble comme dans la fig. 3, sur les angles an moyen d'agrafes ou de fil de fer.
    Ces treillages posés de plat, offrent une grande résistance et guident l'ouvrier dans son montage.
    Au lieu de fer feuillard j'emploie des fers de tontes formes, horizontaux et verticaux, pour produire la même résistance.
    Ces treillis ou fers seront placés d'avance et assemblés, ou seulement au fur et à mesure du montage.
    Quant le matière du joint est prise, elle fait clef et par son adhérence sur le fer elle constitue un élément de résistance suffisant.
    Ces briques du poids des tuiles dans des surfaces égales seront d'un prix réduit; ces briquetages seront légers, économiques, avantageux dans des parties des constructions, telles que pour murs de clôtures, hangars, fenils, chapes, etc.
    Mon invention peur se prêter à toutes les combinaisons; ces briques peuvent affecter diverses formes, être faites en diverses matières; chaux lourde et sable, ciment, terre cuite, papier mâché, etc. Les treillis métalliques peuvent aussi être faits de toutes matières favorables et de tous assemblages pour obtenir le résultant indiqué dans cette description.