Home Index Site Map Up: Paper Navigation
Up: Paper
L'Économiste français, 12 October 1907
... Prism Glass  > Europe  > Verre-Soleil  > Paper  > L'Économiste
First: Stock Certificate · 1907 Last: L'Illustration, 15 February 1913 Prev: Stock Certificate · 1907 Next: Rassegna dei Lavori Pubblici e delle Strade Ferrate, October 27, 1908 Navigation
Paper: 2 of 10

SOCIÉTÉ CONTINENTALE DU VERRE-SOLEIL

Le Société Continentale du Verre-Soleil, a été constituée an capital de 2 millions de francs, divisé en 20,000 actions de 100 francs. Ces titres sont cotés au marché en banque.
Le Verre-Soleil, d'une application usuelle, est formé d'un verre à vitres, comprenant une face prismatique et une face lenticulaire, les deux faces épaisses tout au plus de 3 à 4 millimètres, le Verre-Soleil résout un problème intéressant de l'optique. Sa face prismatique recueille, sous les incidences les plus variées, les rayons lumineux et les transmet à la face lenticulaire qui les multiplie et les diffuse dans le local à éclairer et évite la concentration calorique.
L'Économiste français, Volume 35, Part 2, Page 542
L'Économiste français
Volume 35, Part 2, Page 542
Il s'emploie en frise aux devantures de magasins, comme vitre aux fenêtres, comme réflecteur aux ouvertures qui ne reçoivent directement aucune lumière, soit en raison de l'étroitesse des rues et du courettes, soit en raison de l'ombre portée par les bâtisses voisines ; il peut être employé en vitrage de plafond ou de toiture, la lumière prise perpendiculairement se trouvant diffusée dans le local. Enfin, il se fabrique en différentes couleurs : améthyste, saphir, émeraude, topaze, et permet la composition de vitrage e variés.
La Société du Verre-Soleil, qui vient de céder son fonds de commerce, sa clientèle, ses brevets et marques de fabrique, le bénéfice de tous traités et conventions, à la Société Continentale du Verre-Soleil, a en vingt-cinq mois d'exercice environ et malgré son capital peu important, pu faire apprécier la nouvelle invention de M. E. J. Dobbins [Edward John Dobbins].
Le Verre-Soleil a été employé à la Bibliothèque Nationale de Paris, à l'Hôtel de Ville de Paris, aine qu'à Amsterdam, Bruxelles, Gand, Rome, Saint-Petersbourg, Shanghai, Stockholm, Trébizende, etc.
Les résultats obtenus, si l'on compare les recette du 1er janvier au 1er octobre 1906 à celles du 1er janvier au 1er octobre 1907, ont été, pour les neuf premiers mois de 1906, de 93,316 fr. 45 c. et, pour les neuf premiers mois de 1907, de 206,196 fr. 70 c. lance en faveur de 1907 pendant ces neuf mon 112,880 fr. 25 c. d'augmentation ; les recettes ont donc plus que doublé.
La fabrication du Verre-Soleil est assurée contrats avec la Société des Glaces de Charleroi, a Compagnie dés Verres-Spéciaux à Boussois (Nord) et la Société de Saint-Gobain.
Par suite des traités conclus avec Saint-Gobain, le Verre-Soleil vendu en Allemagne sera fabriqué en Allemagne même, à Stolberg où la Société de Saint-Gobain possède des usines ; de même en Baviére et en Saxe ; de même en Autriche où Saint-Gobain exploite à Bilin ; de même en Italie, à Pise ; de même eu Espagne, à Bilbao.
Les statuts ont été reçus par Charpentier, notaire à Paris ; les publications exigées par la loi du 30 janvier 1907 ont été faites au Journal officiel du 29 juillet 1907 ; le siège social est a Paris, 13, rue Saint Georges.

The Société Continentale du Verre-Soleil (Continental Society of Sun-Glass) was constituted with capital of 2 million francs, divided into 20,000 shares of 100 francs. These securities are listed on the banking market
The Sun-Glass, of a usual application, is formed of a window glass, comprising a prismatic face and a lenticular face, the two faces at most 3 to 4 millimeters thick, the Sun-Glass solves an interesting optical problem. Its prismatic face collects, under the most varied incidences, the light rays and transmits them to the lenticular face which multiplies them and diffuses them in the room to be illuminated and avoids heat concentration.
It is used as a frieze for storefronts, as window pane, as a reflector for openings that receive no direct light, or because of the narrowness of streets and courtyards, or because of the shadow cast by neighboring buildings; it can be used in ceiling or roof glazing, light taken perpendicularly being scattered in the room. Finally, it is manufactured in different colors: amethyst, sapphire, emerald, topaz, and allows the glazing composition to be varied.
The Société du Verre-Soleil, which has just sold its business, its customers, its patents and trademarks, the benefit of all treaties and conventions, to the ociété Continentale du Verre-Soleil, and in about twenty-five months of exercise and despite its small capital, was able to appreciate the new invention of Mr. E. J. Dobbins.
The Sun-Glass was used at the National Library of Paris, at the Paris Town Hall, in Amsterdam, Brussels, Ghent, Rome, St. Petersburg, Shanghai, Stockholm, Trebizende, etc.
The results obtained, if we compare the receipts from January 1st to October 1st, 1906 to those from January 1st to October 1st, 1907, were, for the first nine months of 1906, 93,316 francs. 45 c. and for the first nine months of 1907, 206,196 francs. 70 c. throws in favor of 1907 during these nine my 112,880 fr. 25 c. increase; the receipts have thus more than doubled.
The manufacture of Sun-Glass is assured contracts with the Charleroi Glass Works, a special-glasses Company in Boussois (North) and the Saint-Gobain Company.
As a result of the treaties concluded with Saint-Gobain, the Sun-Glass sold in Germany will be manufactured in Germany itself at Stolberg, where the Saint-Gobain Company has factories; likewise in Bavaria and Saxony; likewise in Austria where Saint-Gobain operates in Bilin; likewise in Italy, at Pisa; likewise Spain, in Bilbao.
The statutes were received by Charpentier, notary in Paris; the publications required by the law of January 30, 1907, were made in the Official Journal of July 29, 1907; the head office is in Paris, 13, rue Saint Georges.